Tous nos sites et sites référencés

Mammographie numérique par ERLM Fuji FCR 5000 mammo : étude comparative à la mammographie conventionnelle.

Mis à jour le 13/08/2010 par SFR

ME Bruno, MH Dilhuydy, S Bakhach, S Mathoulin - Institut Bergonié, Bordeaux

Objectif : Le but était de comparer la qualité image sur fantôme et les performances diagnostiques sur écran radio-luminescent à mémoire (ERLM) versus mammographie conventionnelle.
Matériel et méthodes : La qualité image a été évaluée sur fantôme anthropomorphique MTM 100R.
Les performances diagnostiques de sept radiologues en terme de concordance et de reproductibilité inter-observateur par construction de courbes ROC ont été évaluées par lecture en aveugle d'une série clinique prospective de 302 paires de mammographies conventionnelles avec le couple écran-film HDR-HDS Agfa Mammoray et numériques par ERLM FRC Fuji 5000 Mammo.
La répétitivité intra observateur a été évaluée par un lecteur expert sur 101 paires de mammographie.
Résultats : Sur fantôme les scores étaient équivalents pour les deux techniques aux tensions usuelles, avec une exposition moindre et de meilleurs scores en numérique.
Les courbes ROC révèlent des performances au moins identiques pour les deux méthodes.
La concordance est toujours supérieure au seuil de 0,4 en numérique, à la différence du conventionnel.
Conclusion : La qualité image et les performances diagnostiques en mammographie numérique sont au moins équivalentes à celle du conventionnel.
L'analyse des discordances montre que la résolution spatiale n'est plus un facteur limitant, et n'empêche plus la réalisation d'une mammographie numérique en dépistage.