Tous nos sites et sites référencés

Lymphome

Mis à jour le 13/08/2010 par SFR

Problème clinique

Examen
Recommandation
[grade]
Commentaires
Dose
L. Cancer
Lymphome
Les bilans d'extension ou de suivi des cancers impliquent la prise en charge par des équipes multidisciplinaires spécialisées.
Diagnostic


49 L
TDM
Indiqué [B]
Le diagnostic est généralement fait par biopsie exérèse d'un ganglion périphérique.
La TDM peut montrer les lésions profondes. En l'absence de site périphérique biopsiable, elle permet de choisir le site et de guider une biopsie profonde.
Le compte rendu doit comporter une description détaillée de toutes les lésions avec leurs dimensions.
III
Bilan d'extension








50 L
TDM
Indiqué [B]
La TDM a pour principaux objectifs de préciser une éventuelle extension sus ou sous-diaphragmatique (ganglionnaire ou extra-ganglionnaire) et la taille des lésions. Selon la localisation des lésions, la tête et le cou doivent également être explorés.
III
IRM
Indiqué seulement dans des cas particuliers [B]
L'IRM n'est pas indiquée comme un examen de routine pour le bilan d'extension initial mais décèle les extensions ganglionnaires aussi bien que la TDM. Elle peut aussi montrer l'importance de l'envahissement médullaire, ce qui a des implications pronostiques et apporter des informations diagnostiques et fonctionnelles : par exemple atteintes neurologiques ou osseuses (tumeurs vertébro-épidurales ou atteinte du parenchyme cérébral).
0
TEP
Indiqué [B]
La TEP au 18FDG est recommandée dans le bilan d'extension initial en complément de l'imagerie conventionnelle dans la maladie de Hodgkin, les LMNH agressifs et les lymphomes folliculaires.
III / IV
Suivi







51 L
TDM
Indiqué [B]
La taille des lésions après traitement doit être mesurée par TDM pour déterminer la réponse au traitement. En cas de maladie de Hodgkin, on contrôle les sites envahis lors du bilan d'extension initial. S'il y a une suspicion clinique de récidive ou de progression, il est approprié de refaire une TDM au mieux couplée avec une TEP au 18FDG (thorax, abdomen et pelvis en particulier pour les lymphomes non hodgkiniens).
III
IRM
Non indiqué initialement
[B]
L'IRM peut apporter des informations sur la maladie résiduelle : masse résiduelle médiastinale, suivi d'atteinte de la moelle osseuse. Dans ce cas, il est préférable de disposer d'examens de référence préthérapeutiques.
0
TEP
Indiqué [B]
La TEP-FDG est plus sensible et plus spécifique que la scintigraphie au Gallium 67, en particulier pour des masses situées sous le diaphragme.
La TEP est recommandée pour l'évaluation de la maladie résiduelle dans la maladie de Hodgkin et dans les LMNH agressifs et pour l'évaluation précoce de la réponse thérapeutique.
III / IV