Tous nos sites et sites référencés

Imagerie Utrasonore

Mis à jour le 13/08/2010 par SFR

Imagerie Ultrasonore

François Tranquart
Service de radiologie, CHU Bretonneau, Tours


Cette 94ème édition du RSNA a été l'occasion de valider un certain nombre de notions, de découvrir quelques avancées et comme habituellement de parcourir une riche exposition technique. Cette édition n'a pas été cependant un cru majeur en termes d'avancées techniques ou scientifiques dans le domaine des ultrasons.
En ce qui concerne les avancées techniques les grandes lignes cette année confirment les orientations actuelles du marché échographique et les nouveautés présentées lors des JFR08. Ainsi on retrouve la présentation du modèle Aixplorer (Supersonic Imagine, France) bien sûr en bonne place dans un marché différent du marché français. Une confirmation avec la présentation d'évolutions dans le domaine du guidage de gestes ou de comparaison d'images par le recours large aux modalités couplées avec des systèmes de repérage variés (General Electric, Siemens, Philips, Esaote, Hitachi), cette tendance étant amenée à jouer un rôle important dans le futur.
Une confirmation avec une orientation vers des machines portables qui constituent un secteur important et croissant du marché que ce soit chez les constructeurs traditionnels mais aussi chez les constructeurs asiatiques pour certains inconnus en France. Il est à noter le développement de techniques d'acquisitions tridimensionnelles mammaires automatisées soit en réflexion soit en transmission (Siemens, Techniscan). Une confirmation de l'introduction des techniques de traitement par ultrasons focalisés avec la présence de constructeurs spécifiques comme Insightec ou Theraclion.

APPLICATIONS CLINIQUES

Echographie de contraste

Ce domaine reste un domaine cible majeur dans les différentes applications avec une prévalence des présentations européennes et asiatiques, les américains nous enviant cette technique. Les présentations confirment tout l'intérêt de l'échographie de contraste en pathologie hépatique que ce soit termes de caractérisation, détection et coût de prise en charge des lésions focales (14, 19, 3, 16, 2). Ceci permettrait également en imagerie tridimensionnelle endoscopique une meilleure détection des nodules muraux suspects en cas de pathologie pancréatique kystique (18).
La mise en œuvre des critères de AASLD pour le diagnostic de CHC par l'équipe de Toronto confirme sur 160 patients et 233 lésions tout l'intérêt de recourir aux méthodes d'imagerie avec deux CHC manqués initialement mais observés au cours du suivi (11).
L'utilisation de la sous-harmonique permettrait une mesure des variations de pression hydrostatique, une bonne corrélation étant retrouvée en utilisant le Sonazoid pour Leodore (13).
Le recours à des agents de contraste ciblés pour les récepteurs VEGFR2 par l'agent BG5075 sur un modèle animal de cancer de la prostate démontre une arrivée identique de l'agent de contraste dans la tumeur par rapport au SonoVue mais par contre une rétention très importante à 20 minutes (7).

Musculosquelettique
La détection de vaisseaux par ECUS au sein de tendons achilléens pourrait constituer un facteur de risque de rupture d'après Callegari (1)
L'étude de Kamishima (10) confirme la valeur pronostique des modifications vasculaires objectivées par Doppler puissance au sein des articulations chez des patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde traités par anti-TNFα.
Un certain nombre de travaux ont confirmé ou validé la place potentielle de l'élastographie dans la pathologie tendineuse principalement du tendon d'Achille mais aussi des épicondylites et douleurs scapulaires (17, 4, 5, 15).

Elastographie
Une présentation de Hermann (8) est en faveur d'une valeur diagnostique plus élevée de l'élastographie transitoire ultrasonore que de l'ADC par RMN pour le grade de fibrose hépatique.

Uro-Néphrologie
Plusieurs travaux ont concerné la prostate en particulier la place de l'échographie de contraste mais un travail particulier basé sur l'analyse spectrale du signal ultrasonore recueilli semble un indicateur plus fiable que l'échographie pour détecter les cancers de prostate (6).

Sein
Plusieurs communications rapportent l'intérêt de l'élastographie dans l'indication de biopsies mammaires en cas de lésions de grade BI-RADS 4 principalement sans modification du dépistage (12). Il semblerait que l'utilisation des systèmes d'acquisition automatisée soit moins performante que l'échographie bi-dimensionnelle (9).

CONCLUSION
Ce congrès n'a pas été l'occasion de grandes nouveautés mais plutôt de la confirmation de résultats attendus comme en échographie de contraste et en élastographie ultrasonore. Il est à noter certains développements technologiques dans le domaine de l'imagerie multimodale, des agents de contraste et de méthodes d'acquisition ultrasonores.

Références
1- Callegari et al. Analysis of Achilles tendon microvasculature with second generation contrast-enhanced ultrasound (CEUS). SSA13-02, page 295
2- Cantisani V et al. Detection of liver metastases in patients with breast cancer: may CEUS be considered as a first-line examination? Diagnostic performance of radiologists with different experience inn prospective evaluation of US, CEUS and multidetecto-CT. SSA09-05, page 287
3- Clevert D et al. Evaluation of quantitative contrast harmonic imaging to assess malignancy of liver tumors: a prospective controlled two center study. SSA09-03, page 286
4- De Zordo T et al. Real-time sonoelastography of Achilles tendons: comparison to clinical findings and ultrasound findings. SSE14-02, page 395
5- De Zordo et al. Value of real-time sonoelastography in lateral epiconlytis: comparison with clinical examination, ultrasound and power Doppler ultrasound. SSE14-03, page 395
6- Feleppa EJ et al. Ultrasonic tissue-type imaging of prostate cancer. SSJ12-03, page 485
7- Fischer T et al. Tumor-specific microbubbles fr the characterization of prostate cancer in the rat model ; SSA13-01, page 393
8- Hermann et al. Comparison of free-breathing Diffusion-weighted Echo-planar MR-sequence and transient elastography in the evaluation of liver fibrosis according to histological grading. SSA07-03, page 281.
9- Hovanessian Larsen LJ et al. Can automated whole breast ultrasound replace hand-held ultrasound in a busy diagnostic breast center? SSK01-02, page 509.
10- Kamishima T et al. Rheumatoid finger joint synovitis: power Doppler US quantifications following anti-Tumor necrosis factor-alpha treatment. SSA14-02, page 297
11- Khalili K et al. Implementing AASLD guidelines in North America: the Toronto experience. SSA07-08, page 283
12- Kim HY et al. Ultrasound: elastography of suspicious abnormal breast lesions detected by supplemental screening US. SSK01-04, page 509.
13- Leodore LM et al. Implementing real-time noninvasive subharmonic pressure estimation. SSA19-05, page 309
14- Nicolau C et al. Current status of contrast-enhanced ultrasound use in the clinical practice : a multicentre spanish experience. SSA09-01, page 286
15- Razek NA et al. Real-time sonoelastography in assessment of rotator cuff tendon tears : comparison of findings between elastography and MRI in healthy volunteers and patients with shoulder pain. SSE14-04, page 396
16- Sugimoto K et al. Improved detection of hepatic metastases with contrast-enhanced low mechanical-index pulse substraction ultrasonography during the liver specific phase of Sonazoid: observer performance study with JAFROC analysis. SSA09-04, page 286
17- Sconfienza LM et al. Sonoelastographic semeiotics in the assessment of Achilles tendon degeneration. SSE14-01, page 395
18- Tanaka SS et al. Sonographic virtual cystocopy for the characterization of pancreatic cystic lesions. SSG05-09, page 426