<link>http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/rss.do</link><description /><item xml:base="http://www.sfrnet.org/"><guid isPermaLink="true">http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08378</guid><link>http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08378</link><title>Pathologies tumorales de l'encéphale<p>Pathologies tumorales de l'encéphale L'imagerie des tumeurs gliales présente encore de nombreuses limites, en particulier en ce qui concerne la détermination du grade histologique et l'évaluation précise de leur extension. Certaines techniques nouvel</p>Mon, 20 Jun 2011 14:31:27 +0200http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08379http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08379Pathologies traumatiques<p>Pathologies traumatiques Si l'exploration des patients souffrant de traumatisme crânio-encéphalique reste avant tout du ressort du scanner encéphalique, il n'en demeure pas moins que certaines lésions et certains retentissements post-traumatiques so</p>Mon, 20 Jun 2011 14:31:21 +0200http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08380http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08380Accidents vasculaires cérébraux<p>Accidents vasculaires cérébraux L'équipe de Sainte Anne a présenté tout l'intérêt de la séquence de Diffusion chez les patients présentant des accidents ischémiques transitoires (SSJ 15-04). 37% des patients présentent de façon globale des lésions en</p>Mon, 20 Jun 2011 14:31:05 +0200http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08381http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08381Démences et troubles de la mémoire<p>Démences et troubles de la mémoire La détection précoce et l'évaluation des patients présentant des troubles de la mémoire ou des syndromes démentiels est un enjeu très important, en particulier dans la perspective de l'apparition de nouveaux traitem</p>Mon, 20 Jun 2011 14:31:01 +0200http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08382http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08382Maladies de la substance blanche<p>Maladies de la substance blanche Les communications sur la substance blanche et ses pathologies ont été peu nombreuses. Quelques éléments importants sont cependant à relever :une étude s'est intéressée aux paramètres susceptibles d'affecter les nive</p>Mon, 20 Jun 2011 14:30:55 +0200http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08383http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08383Infections<p>Infections Les critères de l'OMS pour le diagnostic de maladie de Creutzfeldt-Jakob sporadique datent de 1998. Ils sont basés sur la présence d'une symptomatologie clinique typique, associée à des modifications caractéristiques de l'électro-encéphalo</p>Mon, 20 Jun 2011 14:30:50 +0200http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08392http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08392En résumé<p>En résumé L'imagerie des pathologies neurologiques et psychiatriques disposent désormais de nombreux outils qui permettent de dépasser la simple analyse morphologique pour aller vers une évaluation fonctionnelle et métabolique. Un double travail de v</p>Mon, 20 Jun 2011 14:30:46 +0200http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08384http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08384Imagerie de la selle turcique<p>Imagerie de la selle turcique Peu de nouveautés au cours de ce congrès concernant les pathologies de la selle turcique. Inévitablement, le scanner multi-détecteur a été évalué dans l'exploration de la selle turcique (SSM 13-01). Il ne semble en fait</p>Mon, 20 Jun 2011 14:30:39 +0200http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08385http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08385Epilepsie<p>Epilepsie L'exploration des epilepsies temporales posent fréquemment, en particulier dans une optique chirurgicale, le problème de la latéralisation du foyer épileptogène. Différentes séquences sont proposées pour cette latéralisation (IRM de diffusi</p>Mon, 20 Jun 2011 14:30:35 +0200http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08386http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08386Pathologies ORL<p>Pathologies ORL Une séquence a été consacrée à la pathologie sinusienne et des glandes salivaires. Des équipes essayent d'optimiser les protocoles d'exploration des sinus de la face en scanner multi-barrette de manière à réduire l'irradiation dans ce</p>Mon, 20 Jun 2011 14:30:29 +0200http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08387http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08387Imagerie du rachis et de la moelle<p>Imagerie du rachis et de la moelle En pathologie rachidienne, certains travaux relativisent le bénéfice de l'imagerie chez les patients lombalgiques ou lombosciatalgiques (SSC 14-01, 14-02 et 14-03). Une étude confirme ainsi le faible intérêt de l'im</p>Mon, 20 Jun 2011 14:30:25 +0200http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08393http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08393Références<p>Références 1. Law M, Yang S, Babb JS, Knopp EA, Golfinos JG, Zagzag D, and Johnson G. Comparison of cerebral blood volume and vascular permeability from dynamic susceptibility contrast-enhenced perfusion MR imaging with glioma grade. Am J Neuroradiol</p>Mon, 20 Jun 2011 14:30:21 +0200http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08377http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08377Neuroradiologie<p>NEURORADIOLOGIELaurent Pierot – CHU Reims Le bilan du congrès 2003 de la RSNA était en demi teinte, en particulier en ce qui concerne sa partie scientifique. Il avait surtout mis en évidence l'émergence des nouvelles techniques radiologiques dans le</p>Mon, 20 Jun 2011 14:25:13 +0200http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/questions-subsidiaires/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08389http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/questions-subsidiaires/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08389ET l’IRM 3T ?ET l'IRM 3T ? L'année 2004 a été marquée par un échange d'éditorial et de lettres au sein de l'AJNR concernant l'IRM à haut champ et singulièrement à 3 T. JS Ross (9) a ouvert les hostilités dans le numéro de févier 2004 avec un éditorial assez virulFri, 13 Aug 2010 14:43:13 +0200http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/questions-subsidiaires/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08390http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/questions-subsidiaires/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08390ET LA TRACTOGRAPHIE ?ET LA TRACTOGRAPHIE ? L'année 2004 et en particulier le congrès de la RSNA a consacré l'émergence de cette nouvelle technique. L'imagerie en tenseur de diffusion permet la visualisation des faisceaux de substance blanche dans le cerveau (et la moelleFri, 13 Aug 2010 14:43:13 +0200http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/questions-subsidiaires/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08391http://www.sfrnet.org/sfr/professionnels/2-infos-professionnelles/10-rsna/bourse-sfr-guerbet/2004/applications-cliniques/neuroradiologie/questions-subsidiaires/article.phtml?id=rc%2forg%2fsfrnet%2fhtm%2fArticle%2f2005%2fmie-20050216-000000-08391QUID DE l’IRMf ?QUID DE l'IRMf ? L'IRM fonctionnelle d'activation a trouvé toute sa place dans le champ des neurosciences où elle permet de revisiter de façon exemplaire l'anatomie fonctionnelle. En pratique clinique, son apport reste plus difficile à cerner. Une séFri, 13 Aug 2010 14:43:13 +0200