Tous nos sites et sites référencés

Traitement percutané des calcifications de la coiffe des rotateurs : les facteurs pronostiques de succès

Mis à jour le 12/07/2016 par SFR

 

Jean-François BUDZIK
Société d'Imagerie Musculo-Squelettique

 

L’équipe du Rizzoli Institute de Bologne a conduit une étude rétrospective de 147 épaules (144 patients) ayant bénéficié du traitement percutané de calcifications de la coiffe des rotateurs, en se posant la question des facteurs associés à une bonne réponse clinique à un mois (1). Des critères cliniques et radiologiques ont été revus. Les patients ont été revus à un mois. Le critère de succès de la procédure, évalué à un mois, était une amélioration du score clinique choisi de plus de 50 %.
Les auteurs ont rapporté un résultat positif dans 70 % des procédures.
Les meilleurs résultats étaient significativement associés à :
- l’âge du patient (entre 30 et 40 ans)
- la taille de la calcification (entre 12 et 17 mm)
- le caractère « mou » des calcifications (jugé en radio et échographie)
- la co-existence d’une bursite
Les auteurs concluent que ces éléments sont des facteurs pronostiques de succès du traitement percutané.

 


Référence :

1. Bazzocchi A et al. Ultrasound imaging-guided percutaneous treatment of rotator cuff calcific tendinitis: success in short-term outcome. Br J Radiol. 2016;89(1057):20150407.