Tous nos sites et sites référencés

Demandes d'examens : des logiciels pour trier les indications ?

Mis à jour le 03/09/2015 par SFR

 

A une époque où les machines IRM et scanner saturent et où le temps médical attribué à chaque examen décroit, il est intéressant de voir que dans les pays anglo-saxons, les indications des examens sont sérieusement discutées. Pourquoi ? Parce que les assurances maladies ne les remboursent plus. Dans cette étude (1), deux logiciels d’analyse de pertinence des demandes (OVNIs dans notre contrée), intégrant les recommandations de bonne pratique ont été testés. Elle montre que 99.2 % des examens jugés de « moyenne ou haute utilité » par ces logiciels ont été remboursés, contre 19 % de ceux reconnus « de faible utilité ». Une rationalisation des demandes d’examen d’imagerie (ex : «  protocole validé pour cette indication ») permet de diminuer la fréquence des examens les moins utiles, de favoriser l’application des recommandations professionnelles, d’utiliser de façon appropriée des ressources médicales et techniques en pénurie, et d’offrir ainsi une meilleure disponibilité des soins.  A nous d’anticiper…

 

1. Schneider E, Zelenka S, Grooff P, Alexa D, Bullen J, Obuchowski NA. Radiology order decision support: examination-indication appropriateness assessed using 2 electronic systems J Am Coll Radiol. 2015 Apr;12(4):349-57.