Tous nos sites et sites référencés

Spondylodiscite versus remaniements dégénératifs : le "claw sign"

Mis à jour le 24/02/2016 par SFR

 

Par Guillaume Bierry

     

Si certains aspects IRM sont reconnus comme très en faveur du diagnostic de spondylodiscite, comme l’abcès discal par exemple, les présentations en imagerie sont souvent multiples et peuvent parfois laisser le radiologue perplexe. L’un des principaux problèmes est de différencier une infection de remaniements inflammatoires d’origine dégénérative (modifications de type Modic 1 en hypersignal T2).
La recherche de techniques ou de signes plus sensibles et surtout plus spécifiques est ainsi permanente, et l’imagerie de diffusion, encore peu standardisée dans cette indication, apparaît depuis longtemps comme prometteuse.
Dans une étude comparant un groupe de 20 patients avec une spondylodiscite et deux groupes contrôle, l’un de 33 patients ayant des modifications des plateaux de type Modic 1, l’autre ayant des anomalies non-spécifiques, Patel et coll. ont évalué l’intérêt du « signe de la griffe » (claw sign) en diffusion IRM [1].
Le « claw sign » est défini comme une bande d’hypersignal en diffusion visible au niveau des plateaux vertébraux, en général oblique vers le bas et l‘arrière. Ce signe est décrit par les auteurs comme spécifique de remaniements dégénératifs jusqu’à 97 %-100 % (selon observateurs). Plus l’hypersignal est linéaire, plus il est en faveur de discarthrose ; l’hypersignal diffus du corps vertébral en diffusion étant, lui, en faveur de l’infection.

 

   

1. Patel KB et al. Diffusion-weighted MRI "claw sign" improves differentiation of infectious from degenerative modic type 1 signal changes of the spine. AJNR Am J Neuroradiol. 2014;35(8):1647-52.