Décès du Professeur Paulette Jouve

Le Professeur Paulette Jouve nous a quittés le 6 octobre 2018 à l’âge de 94 ans.

Paulette Jouve était une grande dame de la Médecine, un de ces pionnières qui ont donné à la Radiologie française ses lettres de noblesse.

 

Le Professeur Paulette Jouve nous a quittés le 6 octobre 2018 à l’âge de 94 ans.

Paulette Jouve était une grande dame de la Médecine, un de ces pionnières qui ont donné à la Radiologie française ses lettres de noblesse.

Sa passion pour l’enseignement, portée par de très grandes qualités pédagogiques aura marqué plusieurs générations d’internes et de radiologistes en formation. Elle avait cru très tôt à l’avenir prometteur de l’échographie et  elle n’aura de cesse, tout au long de sa carrière, de la promouvoir auprès des radiologues français et francophones.
Paulette Jouve a d’abord effectué des études littéraires obtenant en 1944 sa licence de Lettres et le Diplôme d’études Littéraires Classiques à la Faculté d’ Aix puis s’est orientée  vers la médecine, pour répondre à une vocation si peu féminine à cette époque. En 1951, elle est nommée au concours de l’Internat des Hôpitaux de Marseille et se spécialise en pédiatrie et en hépato-gastro-entérologie. C’est alors qu’elle épouse celui qui deviendra son compagnon d’une vie, le docteur Guy Jouve.

 

Au sortir de son clinicat en gastro-entérologie, ses maîtres lui offrent l’opportunité de s’intéresser à la Radiologie, un domaine en devenir dont ils prévoyaient les immenses perspectives. Elle est admise au concours du Radiologicat des hôpitaux en 1959 et exerce alors en libéral et à mi-temps dans le service du Professeur Fournier à l’hôpital de la Conception.

 

Nommée chef de service au CHU Nord de Marseille, lors de sa création en 1964, elle devient en 1966 la première femme Professeur de Médecine à la faculté de Médecine de Marseille. Titulaire de la chaire de Radiologie de la Faculté en 1975, elle dirige pendant 20 ans le service de radiologie du CHU Nord et y organise plusieurs congrès de renommée internationale. En 1985 elle rejoint l’Hôtel de Dieu de Marseille pour y diriger le service de Radiologie jusqu’à sa retraite en 1992. Chevalier dans l’ordre national du Mérite en 1985, elle a été promue Officier en 1996.

 

Paulette Jouve a mis son énergie et sa passion au service de la Radiologie, au service de son enseignement en France et à l’étranger, et plus particulièrement en Tunisie et au Vietnam dont elle sera une amie fidèle et inconditionnelle. Elle a occupé les plus hautes fonctions dans notre discipline, présidente de la SFR en 1978, cofondatrice du GERUS, elle a été un membre très actif du CERF, de la SFAUMB et  du GREF.

 

Elle laisse une grande école de Radiologie à Marseille et de nombreux élèves de par le monde.
Nous nous souviendrons tous de sa gentillesse, de son humour et de son intelligence pétillante.   

Elle a été, jusqu’à la fin, entourée de sa famille aimante, de ses enfants, de ses petits-enfants et arrière-petits-enfants, qui auront été sa plus grande fierté.

 

Guy Moulin, Michel Kasbarian, Jean-Michel Bartoli et Isabelle Thomassin-Naggara