JFR 2010 - 4108 - Les lésions osseuses focales, 2e partie

Mis à jour le 27/06/2011 par SFR
Lésion vertébrale : stratégies d'imagerie de l'enfant à l'adulte
S FEREY, A FEYDY, F LAROUSSERIE, E PLUOT, J ROUSSEAU, JL DRAPÉ
Objectifs
Messages à retenir
Les lésions osseuses touchant le rachis peuvent être isolées ou s'inscrire dans le cadre d'une maladie avec des localisations multiples. La découverte d'une platyspondylie chez l'enfant comme chez l'adulte est une indication à une IRM du rachis en entier, voire à une IRM corps entier. Chez l'adulte, le scanner du rachis permet de mieux caractériser les lésions. Les lésions de l'arc postérieur sont préférentiellement l'ostéome osétoïde, l'ostéoblastome et le kyste anévrysmal.
Résumé
Les lésions vertébrales sont découvertes dans le cadre de douleurs ou raideur rachidienne, ou fortuitement au décours d'un traumatisme. Le cliché standard de face et de profil est la première étape de la prise en charge en imagerie. Vient ensuite l'imagerie en coupe, Scanner et IRM sont complémentaires. Les caractéristiques de la lésion permettent de proposer une gamme diagnostique et une prise en charge. Selon la séméiologie radiologique de la lésion, une atteinte multi étagée ou diffuse peut être suspectée, posant l'indication d'une IRM du rachis en entier ou du corps entier.