Espace membre

Vous n'êtes pas membreAdhérez

JFR 2011 - 2304 Scanner/IRM du foie en pratique quotidienne 2e partie

Mis à jour le 23/02/2012 par SFR
Le nodule sur foie non cirrhotique : que peut-on affirmer ? Quand doit-on biopsier ?
V LAURENT, A AYAV, A BRESSENOT, D RÉGENT
Objectifs
Messages à retenir
Connaître le protocole d'exploration d'une lésion focale hépatique en IRM. Savoir reconnaître les lésions bénignes typiques. Connaître les éléments sémiologiques discriminants orientant vers une lésion maligne qu'elle soit hypervasculaire ou fibreuse ou hémorragique. Savoir interpréter une lésion focale sur foie non cirrhotique en prenant en compte les données clinico-biologiques.
Résumé
La caractérisation d'une lésion focale sur foie non cirrhotique est un problème fréquemment rencontré en pathologie abdominale. Le rôle du radiologue est crucial car la stratégie diagnostique et thérapeutique reposera sur les seules données des examens morphologiques : il est donc indispensable de choisir les examens complémentaires à haute rentabilité diagnostique. Le radiologue doit reconnaître les deux situations pour lesquelles la biopsie est inutile : d'une part en cas de lésions bénignes typiques (kystes, angiomes et HNF) et d'autre part de cas en présence d'une lésion présentant tous les critères sémiologiques discriminants de malignité. Dans tous les autres cas en présence d'une lésion plus atypique, l'interprétation de ces images nécessitera de connaître les antécédents du patient, les données clinico-biologiques, les sérologies, les anomalies associées de la cavité abdomino-pelvienne, ou thoraciques, autant d'éléments pouvant aider au diagnostic. Si au terme de toute cette démarche, la caractérisation apparaît délicate, la biopsie pourra alors être proposée.