JFR 2010 - 1304 - Ischémie digestive : anatomie radiologique, ischémie chronique et aiguë, 3e partie

Mis à jour le 27/05/2011 par SFR
Ischémie mésentérique aiguë : diagnostic, traitement endovasculaire
A ALFIDJA, L CASSAGNES, G FAVROLT, E BUC, P CHABROT, A RAVEL, L BOYER
Objectifs
Messages à retenir
Le pronostic vital est en jeu. La précocité du diagnostic permet un traitement uniquement vasculaire (stade d'ischémie), avant que ne s'impose la résection digestive (infarctus). Une embolie est en cause dans 50 % des cas ; il peut aussi s'agir d'obstructions aiguës, bas débits, ou occlusions veineuses de diagnostic difficile. La TDM occupe une place essentielle pour le diagnostic. Un traitement endovasculaire est une alternative à la chirurgie au stade d'ischémie.
Résumé
L'ischémie mésentérique aiguë est une urgence vitale requérant diagnostic et traitement précoces pour se limiter à une revascularisation au stade d'ischémie, et éviter ou limiter l'infarctus nécessitant une résection intestinale. Il s'agit cliniquement de tableaux abdominaux aigus peu spécifiques pour le diagnostic desquels le scanner est essentiel. Le pronostic de la prise en charge chirurgicale reste sévère : même en l'absence d'essai contrôlé les traitements endovasculaires (thrombolyse, revascularisation mécanique) constituent une alternative chez certains malades, devant faire poser l'indication d'artériographie au décours de la TDM.