JFR 2011 - 5319 - Le point sur la radiologie interventionnelle vasculaire en gynécologie-obstétrique 3e partie

Mis à jour le 25/01/2012 par SFR
Embolisation des varices pelviennes : luxe ou nécessité
V LE PENNEC, J GOUPIL, A FOHLEN, JP PELAGE
Objectifs
Messages à retenir
Connaître l'anatomie veineuse du pelvis féminin et savoir identifier les points de fuite en particulier après chirurgie des varices. Savoir prescrire et réaliser le bilan d'imagerie chez les femmes présentant des douleurs pelviennes chroniques. Connaître les modalités de réalisation technique d'une embolisation de veines ovariques et iliaques internes.
Résumé
Les algies pelviennes chroniques de la femme peuvent parfois être liées à la présence de varices pelviennes symptomatiques. Celles-ci sont le plus souvent alimentées par les veines ovariques en particulier à gauche ou par les veines iliaques internes. En cas de varices associées des membres inférieurs notamment après chirrugie, il est essentiel de connaître les différents points de fuite veineux qu'il faudra traiter. L'échographie pelvienne avec Doppler constitue le premier examen à pratiquer dans le bilan pré-thérapeutique. Elle permettra d'éliminer d'autres causes d'algies pelviennes et confirmera le présence des varices. L'angioscanner voire pour certains l'IRM avec des séquences de type phlébographique peuvent complèter le bilan. Mais c'est la phlébographie avec réalisation de manoeuvres dynamiques qui affirmera le diagnostic et guidera l'embolisation pratiquée en un ou deux temps. L'embolisation sera pratiquée à l'aide de spirales (coils) et/ou d'agents liquides (sclérosants et colle). Les résultats obtenus après embolisation sont d'interprétation difficile en raison de la fréquences des pathologies intriquées. En cas de bonne sélection des candidates à l'embolisation, une guérison complète ou une amélioration peuvent être obtenues dans 80% des cas avec peu de complications.