JFR 2011 - 5319 - Le point sur la radiologie interventionnelle vasculaire en gynécologie-obstétrique 2e partie

Mis à jour le 25/01/2012 par SFR
Place actuelle de l'embolisation des fibromes utérins
A FOHLEN, V LE PENNEC, A CHERRET, A FAUCONNIER, J GOUPIL, JP PELAGE
Objectifs
Messages à retenir
Connaître les indications et contre-indication de l'embolisation des fibromes utérins. Connaître les modalités de réalisation pratiques d'un bilan pré-embolisation des fibromes. Savoir positionner l'embolisation par rapport aux traitements chirurgicaux et par rapport aux nouvelles techniques (ultrasons focalisés, clamps utérins). Savoir prescrire un bilan d'imagerie avant et après embolisation de fibromes. Définir le protocole d'acquisition IRM en pré et en post-thérapeutique.
Résumé
L'embolisation des fibromes utérins est aujourd'hui une technique validée comme alternative à l'hystérectomie (niveau de preuve A) et aux myomectomies multiples (en particulier en cas de récidive symptomatique). Sa place reste très discutée comme alternative à la myomectomie en particulier chez la femme jeune ou désireuse d'une grossesse. L'embolisation doit s'intégrer dans un cadre pluridisciplinaire avec implication des radiologues et des gynécologues. Si l'échographie reste l'examen d'imagerie de première intention, l'IRM doit faire partie du bilan pré-thérapeutique notamment pour éliminer les contre-indications (fibromes sous-séreux, hydrosalpinx) et dépister d'autres pathologies (adénomyose). Dans le suivi, l'IRM avec injection de chelates de gadolinium permet de prédire les récidives cliniques.