JFR 2010 - 1301 - Stratégie de prise en charge des tumeurs ovariennes, 2e partie

Mis à jour le 27/06/2011 par SFR
Apports et limites de la chirurgie
E DARAI, M BALLESTER, A CORTEZ, M BAZOT
Messages à retenir
La chirurgie est le traitement de première intention pour les tumeurs ovariennes. Hystérectomie, annexectomie bilatérale, prélèvements péritonéaux et curages ganglionnaires sont les gestes de base pour toute lésion invasive. Le type de traitement chirurgical est conditionné par le bilan d'extension lésionnel réalisé en pré-opératoire. Pour les tumeurs ovariennes malignes, il est souvent précédé par une cœlioscopie d'évaluation initiale de la résécabilité et une éventuelle chimiothérapie néo-adjuvante.
Résumé
Le traitement chirurgical des tumeurs ovariennes est réalisé après un bilan préopératoire précisant le caractère fonctionnel ou organique et le caractère bénin ou malin et pour ces dernières le degré d'opérabilité de ces tumeurs. Il est adapté au type et au degré d'extension lésionnel qui conditionne l'établissement des classifications FIGO des lésions tumorales. L'expertise du chirurgien avec une exérèse complète des lésions représentent les éléments pronostiques essentiels pour la prise en charge initiale d'un cancer ovarien. La chirurgie peut être associée à des traitements complémentaires en particulier chimiothérapie pour les cancers ovariens.