CERF

Référentiel URGENCES

Mis à jour le 19/11/2015 par CERF

Responsable

Coordination pour le bureau du CERF ; JP Tasu, j.p.tasu@chu-poitiers.fr

Date et lieu

21 & 22 octobre 2013 (JFR'2013)
Paris Palais des Congrès

Programme

Lundi 21 octobre 2013

8h30-9h00
Introduction (30 minutes), FIU, P Taourel, Montpellier

1- Comment gérer la relation prescripteur - radiologue (10 minutes)
a. Savoir retrouver les recommandations nationales sur les indications des examens en urgences
b. Avoir des notions d’urgences vitales, différées.

2- Notion de responsabilités (20 minutes)
a. Connaître les grandes lignes de la responsabilité médicale du radiologue de garde
b. Quelle assurance ? rôle de l’interne, du senior ?

 


9h00-11h00
Ostéo articulaire : 2h, SIMS, responsable N Sans, Toulouse
1- Traumatismes osseux périphériques (1h), (N Sans, Toulouse)
a. Connaitre la sémiologie d’une fracture, d’une luxation et savoir les pièges, les trucs et les astuces à connaître en radiographie conventionnelle
b. Connaitre les lésions traumatiques osseuses périphériques et articulaires les plus fréquentes dont en particulier la fracture de hanche, du scaphoïde, du coude et la luxation de l’épaule (radiographie standard, TDM)

2- Traumatismes du rachis (1h), (N Sans, Toulouse)
a. Connaitre la sémiologie des fractures selon l’étage (radiographie standard, TDM)
b. Avoir des notions sur la stabilité d’une fracture vertébrale et les classifications des fractures du rachis. 

 

11h00-13h00
Neuro : 4h30, SFNR, responsable A. Krainik (Grenoble)
1- Pathologie ischémique encéphalique (60 minutes) (C. Oppenheim – Ste Anne, Paris)
a. Connaitre la technique et l’interprétation d’une TDM cérébrale réalisée pour une suspicion de lésion ischémique encéphalique (avec perfusion et angioTDM des troncs supra-aortiques)
b. Connaître le protocole et savoir interpréter une IRM d’un protocole « AVC suraigu » avant une éventuelle fibrinolyse (incluant diffusion, perfusion)

2- Hémorragies intracrâniennes spontanées (60 minutes) (H. Desal - Nantes)
a. Savoir reconnaitre et explorer une hémorragie intra-crânienne spontanée
b. Savoir rechercher et reconnaître une thrombophlébite cérébrale (imagerie en coupes)
c. Savoir rechercher et reconnaitre un anévrysme artériel et une malformation artério-veineuse (imagerie en coupes)

 

Pause déjeuner (1h)

 

14h00-16h30
3- Le traumatisme crânio-facial (90 minutes) (A. Krainik, A. Attye - Grenoble)
a. Connaitre les lésions traumatiques du parenchyme encéphalique (contusions oedémato-hémorragiques, lésions axonales diffuses)
b. Connaitre les hémorragies péri-cérébrales (hématome extra-dural, hématome sous-dural, hémorragie sous-arachnoïdienne)
c. Connaître les complications des hémorragies intra-crâniennes (engagement et hypertension intra-crânienne, ischémie, …) (imagerie en coupes)
d. Connaitre les principales fractures de l’orbite et de la face et leurs complications

4- La pathologie médullaire et radiculaire aiguë (60 minutes) (F. Bonneville – Toulouse)
a. Savoir réaliser un protocole IRM pour explorer une pathologie médullaire ou radiculaire aiguë
b. Connaître la sémiologie des causes d’atteintes médullaires ou radiculaires en IRM

16h30-18h00
Uro-néphrologie (2h ) par la SIGU C Roy (strasbourg)
1- Douleurs lombaires non fébriles d’origine urinaure (30 minutes), L Lemaitre (Lille)
a. Connaître la sémiologie en échographie et en TDM d’un syndrome obstructif
b. Savoir diagnostiquer les causes les plus fréquentes (lithiases, tumeur).

2- La lombalgie fébrile aiguë (30 minutes), O Hélénon, (Paris)

a. Connaître la sémiologie en échographie et en TDM d’une pyélonéphrite, d’un abcès rénal ou prostatique
1- Les urgences pelviennes de l’homme (30 minutes) (C Roy, Strasbourg)
a. Savoir diagnostiquer en échographie-Doppler une torsion testiculaire et une orchi- épididymite.

3- L’insuffisance rénale aigue (20 minutes), N Grenier (Bordeaux)
a. Connaître la conduite à tenir en imagerie devant une insuffisance rénale aiguë.


 

Mardi 22 octobre 2013

8h30-12h30
Abdomen (4h) par la SIAD, responsable JP Tasu (Poitiers)

1- La douleur abdominale (1h15) (Jean Pierre Tasu, Poitiers)
a. Savoir proposer le bon examen d’imagerie en fonction du contexte devant une douleur abdominale
b. Connaître la conduite à tenir devant les associations douleurs abdominales et choc, douleurs abdominales et ventre chirurgical, douleurs abdominale et syndrome occlusif.
c. Savoir diagnostiquer les causes fréquentes de douleurs abdominales en TDM et en échographie (en particulier appendicite, cholécystite, pancréatite aigue, ulcère, sigmoïdite)

2- Le syndrome occlusif (1h15) (Marc Zins, Paris)
a. Savoir reconnaître un syndrome occlusif en échographie et en TDM. Savoir reconnaître le siège de l’occlusion et connaître les critères de gravité en TDM.
b. Savoir diagnostiquer les causes fréquentes d’occlusion (organiques : bride, volvulus, tumeurs, hernies externes, et fonctionnelles ) en TDM

3- Le traumatisme abdominal (1h) (Catherine Riberaux ZIns, Angers)
a. Savoir comment réaliser un examen FAST en échographie.
b. Savoir diagnostiquer et grader les lésions abdominales traumatiques fréquentes en TDM (incluant les reins, vessie)

4- Les hémorragies digestives (30 minutes) (Frank Pilleul, Lyon) 
a. Savoir réaliser unTDM abdominal pour hémorragie digestive.
b. Savoir reconnaître une hémorragie active


Pause déjeuner (1h30)

14h00-15h00
Pelvis féminin (1h), responsable M Bazot (Paris)

1- Les urgences pelviennes de la femme (1h), (Marc Bazot, Paris)
a. Connaître la sémiologie en échographie sus et endo vaginale des causes fréquentes d’urgences pelviennes de la femme en période d’activité génitale (dont en particulier GEU, salpingite, torsion de kyste ovarien).
b. Savoir diagnostiquer un globe vésical en échographie

15h00-18h00
Thorax et vaisseaux (3h) par la SIT et la SFICV, responsable F Laurent (Bordeaux) et H Vernhet (Monptellier)
1- Pathologies aortiques et artérielles (45minutes) (Dr F Thony, Grenoble)
a. Savoir réaliser un examen TDM pour suspicion d’hématome, de dissection ou de rupture d’anévrysme de l’aorte.
b. Savoir diagnostiquer un hématome de l’aorte, une dissection ou une rupture d’anévrysme (TDM)

2- Hémoptisies (30 minutes), (Antoine Kahil, Paris)
a. Savoir réaliser un TDM pour hémoptisie et savoir diagnostiquer une hémoptisie en TDM
b. Savoir évaluer les critères de gravité

3- Embolie pulmonaire (EP) et maladie thrombo embolique veineuse (30 minutes), (Marie Pierre Revel, Paris)
a. Connaître la place des différents examens dans le bilan d’une suspicion de maladie veineuse thrombo embolique.
b. Savoir réaliser un TDM thoracique pour suspicion d’EP
c. Savoir diagnostiquer une EP sur un angioTDM thoracique et savoir évaluer sa gravité


4- Le traumatisme thoracique (30 minutes) (Gilbert Ferreti, Grenoble)
a. Savoir diagnostiquer une lésion aortique, pleurale, pariétale ou pulmonaire en radiographie standard et en TDM


5- Urgences thoraciques pleuro parenchymateuses non traumatiques. Approche par pattern. (45 minutes), (F Laurent, Bordeaux)
a. Savoir diagnostiquer les urgences pleuro-pariétales , les lésions parenchymateuses focales et les lésions parenchymateuses diffuses en radiographie standard et en TDM